Fractale Citrouille 2012 (1)

Le bus de nuit s’arrêta. J’ouvris un oeil: que des champs… Non. Un cimetière, aussi. Silence. La porte du bus s’ouvrit. Je pris soin de ne pas regarder le nouveau passager.

[écrit pour le défi Fractale Citrouille, édition 2012]

Publié dans Fractale Citrouille, frissons Tagués avec :